Asclépiade

PUBLICITÉ Source de l'image

le Asclépiade (Tetraopes tetrophthalmus) appartient à la famille des Cerambycidae, qui comprend le long scarabée à cornes. L'asclépiade tire son nom (tétraophtalmie - latin pour «quatre yeux») de la structure curieuse de ses yeux. Comme dans de nombreux coléoptères Longhorn, les antennes sont situées très près de l'œil. Chez l'asclépiade, cette adaptation a été poussée à l'extrême car les antennes ont en fait divisé chaque œil en deux.

L'asclépiade est un herbivore. L'asclépiade porte ce nom car elle est généralement l'hôte spécifique de l'asclépiade (Asclepias), c'est-à-dire qu'elle en vit et en mange.



On pense que le coléoptère et ses premiers stades obtiennent une mesure de protection contre les prédateurs en incorporant des toxines de la plante dans leurs structures cellulaires, devenant ainsi un comportement désagréable et similaire au papillon monarque et à ses larves.



La coloration rouge et noire peut être aposématique (plus communément appelée coloration d'avertissement), annonçant les coléoptères comme non comestibles. Il existe de nombreuses espèces d'insectes qui utilisent les toxines contenues dans l'asclépiade comme défense chimique.

Deux espèces différentes de punaises de l'asclépiade de la famille des hémiptères, Lygaeus kalmii et Oncopeltus fasciatus, sont colorées avec des marques orange vif et noires. La chrysomèle de l'asclépiade partage la même palette de couleurs que les punaises de l'asclépiade et les papillons monarque et vice-roi. On pense donc que les prédateurs évitent les insectes avec ces couleurs.